Pipocratie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 8 novembre 2006

Victoire Démocrate, Rumsfeld premier fusible

Après la victoire des démocraties aux élections mid-term américaines, c'est Rumsfeld qui prend la porte. Ironie du sort, c'est aussi un timing impeccable pour Saddam, condamné à la mort par pendaison 2 jours avant le scrutin. Un agenda minuté à la néo-con, comme d'habitude.

Outre le fait que Saddam ait été jugé pour des faits n'impliquant aucune fourniture d'arme venant des occidentaux, c'est somme toute bien pratique. Il ne faut pas oublier qu'à la belle époque, il était un grand copain de la France, et Chirac ne se privait pas de revenir d'Irak avec des "contrats fabuleux".

Il est également bon de rappeller que Saddam et Rumsfeld étaient aussi de grand copains qui se rendaient visite pour signer de juteux contrats : Une petite vidéo avec Saddam et Rummy en visite de courtoisie. Les occidentaux ont décidément la mémoire très courte.

mardi 7 novembre 2006

Législatives Américaines 2006 : Une élection truquée de plus

Aujourd'hui ont lieu les élections dites "mid-term" 2006 aux USA. On s'attend normalement à une raclée monumentale infligée aux Républicains, malgré la condamnation à mort de Saddam avec un timing impeccable, et malgré les derniers sondages qui montreraient un "sursaut" Républicain. Ce sursaut est d'ailleurs bien relayé par les médias français, pour faire avaler la pilule d'un possible retournement in extremis de l'opinion qui pourrait faire basculer le cours des élections. Enfin, "élections" est un bien grand mot pour cette mascarade outre-atlantique :

D'une part, en plus de celles déjà existantes, des machines de vote électronique ont été massivement installées depuis les dernières élections de 2004, en raison du "Help America Vote Act". On notera bien ici l'ironie du nom de cette loi, car puisque l'Amérique ne vote pas toujours comme on voudrait, on va l'aider.

D'autre part, des étudiants de Princeton ont montré qu'il était très facile de modifier le programme des machines de vote Diebold (un des modèle de machines à voter très répandu aux USA). Encore mieux, il est même possible de créer un virus qui va se répliquer de machine à voter en machine à voter, via l'information stockée dans les cartes mémoires utilisées pour mettre à jour les machines. Voici une petite démonstration en images :

Je ne choquerai évidemment personne en révélant que Diebold est un gros contributeur au parti Républicain.

Vous voulez gagner une élection ? il suffit de contrôler le comptage !